Pupa varius Bonnet,1864

Original Description

"PUPA VARIUS. B., pl. VI, f. 3-4. - Coquille cylindrique fortement obtuse au sommet, striée par des petites lames assez fortes, également espacées, devenant de plus en plus fines vers le sommet et disparaissant complétement vers les deux ou trois derniers tours; assez épaisse, opaque et légèrement luisante; la coloration de cette espèce est très-variée, la teinte générale est d'un blanc de lait un peu bleuâtre, surlout vers le sommet; des taches d'un brun noirâtre plus ou moins grandes, ne formant quel­quefois que des points, se trouvent presque sur toute la surface dn test; elles sont mélangées par d'autres d'un fauve plus ou moins foocé; les taches brunes sont aussi quelquefois entourées d'une zone de la même couleur; spire composée de dix à onze tours légèrement arrondis. à sutures un peu onduleuses bien marquées; les lames, légèrement obliques dans le sens de la hauteur, le devien­nent quelquefois beaucoup plus vers le sommet; bouche assez petite par rapport àl'ensemble de la coquille, à bords épais rabattus sensiblement et formant un péri­stome bien prononcé; intérieur d'un brun noirâtre légè­rement transparent, les stries de l'extérieur ne se voyant que faiblement; dents columellaires au nombre de deux, dont une assez forte vers le milieu supérieur de la bouche, et une autre plus ou moins marquée, suivant les échantillons, se trouve vers le milieu du bord latéral gauche de l'ouverture; ombilic assez prononcé.

Hauteur, 25 mill.: hauteur de la boucbe, 9 mill. sur 7 de large.

Habite la Tasmanie.

La forme de cette espèce est assez variable; j'en possède de plus our moins renflées."  (Bonnet, 1864:71-72).

Close Window